La Grange aux Belles - La Nina 2018 - Vin Naturel - Avintures

La Nina 2018

21,90 €
5 1
,
5/ 5
TTC
Format
  • Bouteille 75cl
Type de vin
  • Vin Rouge
Quantité

  •   Stock Garanti : l'ensemble des vins listés sont en stock
  •   Expéditions : Un maximum de 16 bouteilles ou équivalent par commande en France et en Europe
  •   Paiement sécurisé : où que vous soyez, avec système 3D Secure
Type de vin
Bulle
Format
Bouteille 75cl
Millésime
2018
Région
Loire
Appellation
Vin de France
Originalité
Vin Bio
Vin Naturel
Cépage
Gamay
Carafage
30 minutes
Service
16/18 degrés
Garde
Plus de 10 ans
Prix au litre
29,20€
Occasions
Rendez-vous galant / First date
Repas de famille
Accords Mets & Vins
Cusine relevée
Viandes blanches
Viandes rouges
Dégustation
Un Gamay comme jamais...Fermenté et élevé en barrique, un vin d'une rare intensité possédant une structure tanique tout en finesse et un fruit intense. Une jolie bouteille à mettre en cave !
Plats
Tartare de boeuf à l'italienne

En 2004 Marc Houtin crée la Grange Aux Belles et s’installe en Anjou. Passionné par le vin et les vignerons, il obtient son diplôme national d’œnologie à Toulouse après plusieurs stages effectués notamment au Château d’Yquem. Il rachète alors un vignoble de 12ha principalement situé dans les coteaux de l’Aubance. Il a alors 8 ans en années bissextiles. Eh oui Marc est né un 29 février….


Au début une grosse partie des raisins est destinée à la coopérative de Brissac. En parallèle, il commence à vinifier certaines parcelles, les premières cuvées voient le jour et font déjà des émules. Marc rencontre Julien Bresteau en 2004 et ils fondent ensemble LA GRANGE AUX BELLES en 2008 !


Une petite cave est construite plus proche des vignes, beaucoup d’outils sont achetés. La totalité de l’entretien mécanique du vignoble est désormais assurée par  les deux compères qui foncent tête baissée et se convertissent à l’agriculture biologique. Ce passage est pour eux le seul moyen de faire du bon vin.


En 2012, ils décident d’arrêter de vendre leurs raisins en coopérative.  En 2014, ils sortent des AOC car, disent-ils « Nous sommes face à des institutions industrielles qui défendent le glyphosate, les molécules, la chaptalisation, les machines à vendanger ».
 

Gérald devient, le 1er janvier 2016, le troisième associé de l’EARL.


Au domaine rien n’est figé ! Les 3 vignerons tentent de nouveaux projets, des nouvelles techniques, d’autres cuvées.

Les autres vins du domaine

Nouveau compte S'inscrire

Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous Ou Réinitialiser le mot de passe
close Shopping Cart
close Shopping Cart